dimanche 5 juillet 2015

Haines et Juneau, la capitale de l'Alaska.

Nous étions campés à l'entrée de Haines, dans un très beau RVPark. La ville était à distance de marche et nous avons connu notre première journée de grosse pluie, ce qui ne nous a pas empêché d'aller faire quelques courses en ville et à pied.

Près de Haines, il y a une aire de protection des aigles à être blanche. Ais-je besoin de spécifier qu'on en voit beaucoup?

En voici deux qui dansent

Il était prévu depuis le tout début de visiter Juneau, la capitale de l'Alaska. Juneau est située sur une île, donc accessible uniquement par air ou par mer. Nous avions d'abord pensé prendre le traversier régulier avec le SC et demeurer 2 ou 3 jours sur l'île pour visiter. Une autre idée est apparue subitement qui consistait en une excursion d'une dizaine d'heures sur un catamaran rapide avec visite guidée sur l'île, visite du glacier Mendenhall avec collations à bord. Ça semblait assez prometteur.

La visite guidée fut assez succincte, tout d'abord, le quai de débarquement est situé à quelques 30 minutes de la ville et le micro du chauffeur-guide ne fonctionnait pas. On a vu beaucoup de bois, puis du bois, puis du bois. En fait, la visite consistait en un 3 heures de liberté au centre-ville et d'un arrêt de 1 heure au glacier pour ensuite refaire le trajet de 30 minutes en sens inverse pour retrouver le bateau. De plus, la qualité de la nourriture sur le bateau laissait à désirer et, le catamaran, construit pour aller vite, jusqu'à 50 km/heure, est bas sur l'eau et ne permettait pas vraiment l'observation d'animaux marins. Selon nous, ça ne valait pas le prix payé.

Le Glacier Mendenhall et sa chute d'eau:

Mais tout n'est pas si négatif. En fait, nous avons passé une agréable heure de dîner dans un endroit qu'on peut qualifier d'insolite, soit le Red Dog Saloon. Avec son pianiste de RagTime, 

son décor coloré

ses serveuses avec de magnifiques uniformes, (elle va vite la madame!)

et son plancher recouvert de bran de scie l'ambiance d'une autre époque était réussie. De plus, n'ayant à peu près pas fait de magasinage depuis le départ, on a pris plaisir à fureter dans les boutiques. 

Le centre-ville est cependant très joli

Mais je n'ai malheureusement pas l'impression d'avoir visité l'île de Juneau, on a simplement effleuré.

Yvan et moi avons choisi de quitter Haines par le traversier vers Skagway. Nous voulions nous éviter des heures de route et aussi revoir les merveilleux paysages qui nous avaient tellement impressionnés lors de notre excursion de la White Pass. 
De plus, ce traversier, qui va beaucoup moins vite que le catamaran de la veille, nous a permis une heure de détente à admirer les montagnes et (hé oui!) des glaciers et des chutes de chaque côté du fjord.
On ne s'en tanne pas!

Un autre superbe paysage près de la White Pass

Nous avons fait notre arrêt pour la nuit (et vraiment par hasard!) sur le bord du lac Tutshi. Merci Jacques (encore) pour tes coordonnées GPS qui ont confirmé LE spot!

Un magnifique bivouac!




1 commentaire:

  1. Au fil de l'eau paisiblement, ça permet de s'imprégner des paysages!

    RépondreSupprimer